FANDOM


- Prêt à partir ? demanda Hermione en souriant et en lui prenant la main.

- Non, pas vraiment. Mais je n'ai pas le choix, si ? Severus leva un sourcil, la regardant avec dédain.

Une petite main tira son pull, et il baissa les yeux pour voir duquel de ses enfants s'agissait-il cette fois-ci.

- Papa, c'est pas gentil. Les Potter sont toujours très sympas avec nous et puis Albus est mon meilleur ami, dit un petit garçon aux cheveux noirs tout en lui souriant.

- Simon...je disais ça pour rire. Pour taquiner ta mère. Allez, va avec elle dans la cheminée et prends Enola avec toi. La dite Enola était une petite fille brune aux yeux noirs de quatorze mois et qui ne cessait de courir partout dans la maison. Simon la prit par le bras et tous deux allèrent avec Hermione dans la cheminée où ils s'exclamèrent " 12, Square Grimmaurd ! " en lançant de la poudre vert émeraude.

Mais en réalité, Severus ne plaisantait pas. Il détestait ces rencontres hebdomadaires avec les Potter et les tolérait uniquement pour Hermione et les enfants. Elle avait affirmé que des rendez-vous entre Anna, Lily, Simon et Albus pour jouer, seraient bon eux pour eux et que les conversations adultes avec les Potter leur feraient du bien en tant que couple. Ainsi, chaque semaine, ils alternaient entre le 12, Square Grimmaurd, résidence des Potter et entre leurs quartiers résidentiels situés à Poudlard.

Il s'avança dans la cheminée, tenant dans son bras la petite Anna, deux ans et demi, et dans l'autre bras, Eden, petite fille turbulente de quatre ans et s'exclama : 12, Square Grimmaurd ! en lançant de la Poudre de Cheminette.

Le voyage avec la Poudre de Cheminette est déjà en soi, inconfortable. Le fait de le faire avec une petite fille pleurant à cause de la suie et une autre petite fille qui gigotait ne rendait pas la tâche plus facile et lui donnait la nausée. Severus s'efforça de conserver son équilibre en arrivant dans le salon des ¨Potter mais il fut presque renversé par James qui poursuivait Albus. Il lança un regard menaçant à Harry et lui dit, mauvais :

- Potter, contrôlez vos fils. Ils ont failli me renverser alors que je porte Anna et Eden.

Malgré le fait que cela faisait deux ans que lui et Hermione, rendaient visite aux Potter, Severus ne pouvait se résoudre à appeler Harry par son prénom.

- Bien sûr, Severus répondit froidement Harry.

Ginny appela alors tout le monde pour le dîner.

-ooOOoo-

Heureusement, le dîner se déroula normalement, sans problèmes. Ginny et Hermione avaient discuté de rien, passant des cours de sortilèges et de charme d'Hermione, à l'apprentissage des enfants à utiliser le pot. Severus et Harry avaient réussi à avoir une conversation polie. Par chance, la nouvelle affaire d'Harry en tant qu'Harry concernait la distribution illicite d'une potion illégale. Non seulement, Severus avait été intéressé par cette affaire, mais en plus, ça lui avait permis de se retenir de jeter un sort à Harry, chose qui arrivait habituellement vers ce moment de la soirée.

Finalement, ils s'étaient installés dans le salon, permettant ainsi aux enfants de jouer pendant que les adultes discutaient. James, sept ans, s'était trouvé un coin tranquille pour lire et évitait les deux garçons de cinq ans et la petite fille de quatre ans qui jouaient avec des balais pour enfants au milieu de la pièce. Hermione portait Anna et Enola tandis que Ginny s'occupait de Lily. Les deux petites filles étaient vraiment fatiguées, mais les enfants voulaient encore jouer.

Severus et Hermione parlaient à Harry et Ginny d'une nouvelle recette de potion Tue-Loup découverte et fabriquée par eux-mêmes quand une conversation des deux garçons attira leur attention. 

- James est en colère contre moi, parce que j'ai fait des cauchemards hier et que je l'ai réveillé ! commença Albus. Maman dit qu'on ne peut pas mettre de sort de silence parce qu'on partage la même chambre. Mais ce n'est pas de ma faute ! Il m'avait raconté une histoire horrible et qui fait peur sur les épouvanteurs, qu'il a lu dans ses livres !

- Des épouvanteurs ? demanda Simon.

- Bah...tu sais quoi, des épouvanteurs, répondit Albus. Ils se transforment en quelque chose qui te fait peur quand tu les regardes. James m'a raconté qu'ils se transformeraient en dragons et qu'ils me mangeraient tout cru.

Mais Ginny avait entendu la dernière partie de la conversation.

- Albus, ce sont des épouvantards pas des épouvanteurs. Et James, n'as-tu pas honte ? Tu ne devrais pas dire ce genre de choses à ton petit frère.

Elle était sur le point de se replonger dans la conversation des adultes, mais Simon, reprit la parole.

- C'est rien, Albus. Moi aussi, des fois, je fais des cauchemars. Même mon papa a fait un cauchemar hier.

Severus et Hermione se regardèrent, étonnés, puis regardèrent les enfants à nouveau.

- Je l'ai entendu crier. « Oh mon dieu, Oh mon dieu… Hermione ! Oui ! Oui !  »  Maman a dû l'aider après ça parce qu'après il n'y a plus eu un seul bruit.

Severus et Hermione échangèrent un regard, horrifié tandis qu'Harry et Ginny faisaient de leur mieux pour ne pas rire.

- Eh bien, euh...On doit vraiment y aller maintenant, marmonna Hermione, le visage aussi rouge qu'une tomate. Enola et Anna sont très fatiguées, je dois les mettre au lit.

Severus attrapa les mains de Simon et Eden puis suivit Hermione, Anna et Enola dans la cheminée. Malgré son visage toujours aussi rouge, il s'adressa à Harry d'un ton menaçant :

- Pas un mot Potter !

Ils entendirent les échos des rires des Potter dans la cheminée.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.