FANDOM


Cette histoire, mon histoireModifier

CHAPITRE UN - Cette histoire, mon histoire, remonte aussi loin que les fissures de ce mur...

--------------------------------------------

« Si vous insistez alors, à vous, qui m'avait réveillée, je vais narrer mon histoire. Ce sera un long récit mais la mémoire me reviendra peu à peu pour vous offrir un nouveau chapitre dans vos livres d'histoires. Seulement, rappelez-vous bien que mes paroles, sont le fruit de mes impressions et que mes commentaires s'efforceront d'être le plus objectif possible. »

La femme se redressa de son fauteuil. Si sa respiration était silencieuse, sa poitrine se soulevait à un rythme irrégulier, toujours calme et traduisait l'effort qu'elle faisait pour sortir de sa torpeur.

Elle ferma les yeux pendant quelques instants, comme pour mettre en place tous ces souvenirs que sa mémoire avait gardé avec elle durant les siècles, alors qu'elle sommeillait là, dans la crypte sous le hall de Poudlard, attendant que l'on quémande son aide.

Les élèves qui l'avaient découverte et réveillée par accident se trouvaient aux premiers rangs, parmi les plus curieux, assis à même le sol. Le tout Poudlard s'était réuni pour une nuit qui risquait d'être longue.

Enfin, la vampire ouvrit les yeux, dont le vert semblait avoir retrouvé son éclat, et ses lèvres rouges s'ouvrirent pour prendre la parole.


« Cette histoire, mon histoire remonte aussi loin dans le temps que les fissures de ce mur. Poudlard a vu le jour sous mes yeux et sous les yeux des quatre grands Mages que vous appellez Fondateurs. 

Un jour...Il me semble que c'était un jour de l'an de grâce 980. Qu'importe. Le Grand Conseil des Sorciers avait envoyé des hérauts dans tout le royaume afin que les puissants sorciers se présentent au roi. Celui-ci bien que Moldu, avait une profonde croyance. Il croyait que son héritier, en ayant un précepteur sorcier, en devienne un lui-même. La semaine qui suivit, Cinq Mages se présentèrent au roi. L'un venait du sud-est, régnait sur les marécages et se nommait Salazar Serpentard. Le second, Godric Gryffondor avait ses terres dans la lande sauvage. Vinrent ensuite deux amis, Rowena Serdaigle et Helga Poufsouffle, chacune venant des vallées et des vallons. Je n'ai même pas retenu le nom du cinquième. Proche de la cour, il fut le premier à se présenter au roi, le jour de l'audience. Il était un grand érudit, et passa plusieurs heures avec le roi, temps où il exposa à sa Majesté comment son fils, Né-Moldu ne deviendrait pas sorcier même en étant entouré quotidiennement par des magiciens.

Il voulait sûrement bien faire, être admis à la Cour pour ses raisonnements, mais son discours eut une toute autre conséquence : le Roi, furieux, le fit exécuter dans la cour de son château, en le brûlant vif sur un bûcher. Ainsi commença l'un des plus dangereux affrontements entre sorciers et moldus. Les quatre autres Mages, seuls sorciers au milieu de moldus prirent la fuite. Guidés par moi-même, ils se réfugièrent en mon château, situé à une vingtaine de lieues du domaine royal. Portés par ce désir d'éducation, les quatres Mages décidèrent d'instruire non pas les Moldus, puisque qu'un enseignement comme cela était vain mais les jeunes sorciers. Et c'est ainsi que la fondation d'une école de sorcellerie appelée Poudlard fut envisagée puis décidée.

Quelques mois plus tard, l'emplacement était trouvé et l'endroit, protégé. La construction dura exactement une année. Un village tout proche fut édifié

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.